Sri Lanka – À la découverte du pays du thé

Entre balade en train, découverte culturelle, champs de thé et sérénité, le Sri Lanka est une destination pour tous les goûts. Pendant six semaines, j’ai fait le tour de cette petite île qui se trouve au sud de l’Inde dans l’océan Indien. Le Sri Lanka est un bouillon de culture où musulman, bouddhiste, hindouiste et chrétien se côtoient. En guerre civile, jusqu’en 2009, ce pays s’ouvre tranquillement sur le monde et cache plusieurs perles rares.


Infos pratiques


En tant que femme voyageant toute seule, j’ai ressenti la bonté et le respect de ce peuple que ce soit dans les transports locaux, les restaurants ou les petits villages reculés. Par train ou autobus, dont le système est très bien développé, il est possible de voyager en toute sécurité dans l’intégralité du pays. Le réseau internet est disponible partout et il est très facile d’accéder à des régions qui sont plutôt reculées.



Colombo, la capitale

Colombo, la capitale et la plus grande ville du pays avec 5,6 millions d’habitants, n’est pas un arrêt obligatoire. Par contre, pour une ville aussi peuplée, la visite des lieux est assez agréable. Il y a plusieurs parcs, comme le Lac Beira ou le parc Viharamahadevi, qui offrent un répit du tumulte de la ville. Pour seulement une nuit en ville, le meilleur endroit pour aller prendre un verre est au bord de l’eau, au parc Galle Face Green.


Le Sud


Le Sud est reconnu pour ses « resorts », ses plages de sable blanc et son surf. C’est la région la plus touristique du pays, surtout entre Galle et Matara. En ce dirigeant vers l’Est, vous allez passer tous ces gros hôtels et trouver un peu de tranquillité. Yala National Parc est l’un des meilleurs endroits au pays pour observer des éléphants et pleins d’autres animaux de la savane à l’état sauvage. Finalement, c’est dans cette région, près de Welligama, que vous allez pouvoir rencontrer les fameux pêcheurs sur bâton. Ils plantent leurs pieux dans le sable au milieu de la baie et ils y nagent chaque fois qu’ils vont à la pêche.



Le Centre


Il est temps de quitter les plages pour visiter le centre du pays où la culture du thé est omniprésente puisque le Sri Lanka en est le 4ème producteur mondial. Les feuilles, qui sont encore récoltées à la main, le sont principalement par des femmes qui récupèrent uniquement le bourgeon accompagné de deux feuilles. Elles peuvent récolter jusqu’à 20-30 kg par jour.

Le premier arrêt est l’incontournable ville de Kandy, où se côtoie temples, restaurants branchés et jardins luxuriants. Plusieurs trains en partance de Kandy offrent des parcours touristiques pour découvrir la région. Je vous conseille de prendre le train régulier entre Colombo et Kandy. Il traverse des paysages magnifiques tout en ayant la chance de côtoyer la population locale. Grâce au système d’autobus très développé, il est possible d’aller visiter des villages traditionnels et de sortir de la grande ville. Un des meilleurs moyens d’en apprendre un peu plus sur la culture Singhalaise est de passer quelques nuits dans un de ces villages.

De Kandy, plusieurs options s’offrent à vous. Le parcours classique est de prendre le train entre Kandy et Ella qui va vous faire passer à travers les fameux champs de thé et des paysages à couper le souffle. Avant, je vous conseille d’aller faire un tour dans les Knuckles Mountains où vous aurez la chance de dormir dans une jungle luxuriante au milieu des montagnes. Il y a plusieurs opportunités de randonnées. Avec plus de 34 parcours différents, il y en a pour tous les goûts. Par contre, il est très difficile de trouver de l’information et la présence d’un guide local vous permettra de découvrir la région et d’en apprendre plus la culture des environs.

Finalement, Sigiriya est un autre arrêt traditionnel sur votre route, mais un arrêt qui vaut la peine. L’attraction principale est l’ancienne forteresse de roche du même nom. Pour une option plus abordable et moins touristique, l’ascension du Pindurangla vous donne une vue imprenable sur la vallée et vous permet de voir un magnifique lever de soleil. Plusieurs safaris sont offerts pour voir les éléphants. Avant de vous embarquer dans le safari le moins cher, je vous conseille de vous renseigner et d’aller vers des compagnies qui travaillent en collaboration avec les ONGs de conservations locaux.

Il y a encore plus à découvrir dans cette partie du pays et vous pourriez passer 3 semaines seulement à visiter cette région. Surtout, si vous voulez vous approprier la culture du thé et vivre des expériences hors du commun.



Le Nord


Le nord du Sri Lanka a été ravagé lors de la guerre civile et est accessible depuis peu. La zone est peu touristique et est restée très authentique. Si vous avez l’occasion d’aller au point le plus au nord du pays, Jaffna, vous allez avoir la chance de découvrir une tout autre culture et la ville la plus dépaysante du pays. Jaffna n’est pas très intéressant, mais c’est le moment de louer une mobylette et de sortir de la ville. La péninsule de Jaffna et ses deux îles, Deft Island et Mainativu Island, sont magnifiques et vont vous permettre de passer un moment très agréable. En direction de Jaffna, vous allez croiser Anuradhapura où se situe l’un des meilleurs sites archéologique du Sri Lanka. Ancienne capitale du pays entre le 4ème siècle BC jusqu’au 11ème siècle AC, c’est un arrêt d’une journée intéressant pour aller visiter les stupas qui sont plus grande que nature.

Par la suite, plus au sud, Mannar, très reculée, est le point le plus proche avec l’Inde. Plusieurs villages de pêcheurs se trouvent le long de la plage et vous aurez l’occasion de partager leurs quotidiens en dormant dans des « homestay ». Bercé par les vagues, les locaux se réunissent pour observer le coucher du soleil. Facilement accessible en autobus, c’est un détour qui vaut la peine


L’Est

Finalement, un tour du pays n’est pas complet sans un arrêt pour te reposer et faire du surf sur les plages de la région Est. Beaucoup moins touristique que le sud, ces plages offrent une expérience beaucoup plus authentique. Avec une vraie ambiance de «surf town », Arugam Bay est un arrêt parfait pour finir le voyage. Cette partie du pays est plus intéressante entre mai et septembre où la saison de surf bas son plein, donc les villages sont très animés. Ayant été pendant la saison basse, j’ai quand même apprécié l’ambiance paisible et les longues balades sur la plage.


C’est ainsi que se fini mon tour du Sri Lanka, un pays authentique qui a tant à offrir. Il est possible de prendre son temps et d’apprécier chaque régions à sa juste valeur.

Publié sur https://vaolo.com/en/blog/2020/06/30/my-journey-across-sri-lanka/ (30 Juin 2020)

©2020 by Laura's Photography. Proudly created with Wix.com